Search
Return to the BPAS home page

French

Grosesse non desiree?

Download Information

Download FAQ

Informations

Actuellement, le site Web de bpas n'est disponible qu'en anglais. Si vous souhaitez parler à quelqu'un maintenant, vous pouvez nous contacter au 03457 30 40 30. Si vous appelez depuis l'extérieur du Royaume-Uni, veuillez composer le +44 1789 508 211.

À propos de bpas

bpas est une œuvre caritative à but non lucratif enregistrée en 1968 afin de proposer un service d'avortement sûr et légal.

Aujourd'hui, bpas permet à plus de 55 000 femmes par an d'avorter – dont environ 4 000 viennent de l'étranger.

Nous comprenons qu'il peut s'agir d'une période difficile pour vous ; vous êtes peut-être inquiète à l'idée d'aller dans un autre pays, mais soyez assurée que bpas fera tout son possible pour simplifier le processus autant que possible.

Les rendez-vous auprès de bpas sont faciles à obtenir depuis l'étranger et entièrement confidentiels.

Comment nous contacter

Si vous voulez parler avec quelqu'un pour connaître les possibilités d'interruption de grossesse, nous pouvons vous parler dans votre langue sans frais supplémentaires. Pour accéder à ce service, veuillez appeler bpas au 03457 30 40 30. Si vous appelez depuis l'extérieur du Royaume-Uni, veuillez composer le +44 1789 508 211.

Si l'anglais n'est pas votre première langue et si vous pensez avoir besoin d'assistance lors de votre rendez-vous, veillez à en informer l'opératrice de bpas. Ainsi, nous pourrons demander à une interprète de venir.

Prendre rendez-vous avec bpas

Si vous appelez depuis l'extérieur du Royaume-Uni, veuillez appeler bpas au :

+44 1789 508 211

Les lignes téléphoniques sont ouvertes (heure britannique)

De 8h00 à 21h00, du lundi au vendredi
De 8h30 à 18h le samedi
De 9h30 à 14h30 le dimanche

Vous pouvez aussi nous envoyer un email à info@bpas.org.

Si vous le souhaitez et s'il reste assez de temps pour qu'une lettre vous parvienne, nous pouvons vous envoyer les informations sur votre rendez-vous par écrit. Veuillez noter que bpas envoie ses lettres dans des enveloppes non identifiables.

L'opérateur confirmera la date et le lieu auxquels vous souhaitez obtenir votre consultation et votre traitement. Il n'y a pas de listes d'attente et, à de nombreux endroits, vous pourrez obtenir un rendez-vous tôt le matin, le soir ou le week-end.

bpas a des centres en Angleterre et au pays de Galles. Vous pouvez choisir celui où vous voulez aller. Pour voir l'emplacement des centres, cliquez ici.

En outre, bpas vous donnera des informations pratiques sur l'accès aux centres et sur les hébergements. bpas a la flexibilité nécessaire pour veiller à ce que votre rendez-vous s'intègre à votre vie quotidienne.

bpas – bienveillant, confidentiel, sûr, professionnel

Questions fréquentes

Avortement :

Que se passe-t-il pendant la consultation ?

  • Vous verrez un psychologue, puis l'un de nos professionnels de la santé (un docteur ou un infirmier / une infirmière). La consultation dure normalement jusqu'à deux heures.
  • Un test de grossesse urinaire sera réalisé, puis une échographie pour déterminer le stade de votre grossesse. Ceci nous aidera à choisir le type de traitement que vous recevrez. Veuillez noter que vous ne verrez aucune image pendant l'échographie. Nous réaliserons peut-être également un test sanguin.

Que se passe-t-il pendant la procédure d'avortement ?

  • Les procédures d'avortement varient en fonction du stade de la grossesse. Normalement, les patientes peuvent choisir la procédure qui semble leur convenir le mieux et être la mieux adaptée à leur situation.
  • Les différentes procédures sont décrites en détail ci-dessous.

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

Avortement par médicament

Aspiration manuelle

Dilatation et évacuation

Aspiration

Avortement par médicament :

Jusqu'à 9 semaines :

  • Deux médicaments sont administrés, soit avec un intervalle de 6 à 8 heures, soit avec un intervalle de 1 à 3 jours. Il n'est pas nécessaire de passer la nuit à la clinique.
  • Lors de la première visite, la patiente avale un comprimé de médicament appelé Mifépristone. Ce médicament bloque l'action de l'hormone appelée progestérone sur l'utérus. Ceci interrompt la progression de la grossesse et la muqueuse utérine (endomètre) commence à se désagréger. Certains effets secondaires, tels qu'un léger saignement, une nausée ou des vomissements, peuvent être ressentis avant la visite suivante.
  • Lors de la deuxième visite, des comprimés de misoprostol, une prostaglandine, sont placés dans le vagin, près du col de l'utérus. Ce médicament entraîne une contraction de l'utérus et cause un saignement, ainsi que des maux de ventre. Il est normalement administré à l'aide d'un tampon et, si vous avez l'habitude d'utiliser des tampons, vous pourrez insérer ce médicament vous-même.
  • La plupart des patientes rentrent immédiatement chez elles après avoir reçu des conseils sur ce qu'elles doivent faire une fois le misoprostol placé dans le vagin. La plupart des avortements ont lieu dans les 4 à 6 heures qui suivent.
  • Un saignement vaginal seul ne signifie pas nécessairement que l'avortement est terminé. Un suivi par téléphone ou une nouvelle visite sont importants pour confirmer la réussite du traitement.

9 - 23 semaines 5 jours

  • Deux médicaments sont administrés avec un intervalle de 24 à 28 heures. Il peut être nécessaire de passer la nuit à la clinique.
  • Lors de la première visite, la patiente avale un comprimé de Mifépristone.
  • Les patientes enceintes de 22 semaines ou plus peuvent subir une procédure supplémentaire lors de cette visite. Le docteur insérera une seringue dans l'utérus et injectera un médicament pour arrêter le cœur du fœtus. Ceci peut être réalisé sous anesthésie locale ou sous légère anesthésie générale.
  • Lors de la deuxième visite, la patiente est reçue dans notre unité de traitement. Des comprimés de misoprostol sont placés dans le vagin, près du col de l'utérus. Le misoprostol entraîne une contraction de l'utérus et cause un saignement, ainsi que des maux de ventre. La patiente peut également avoir une nausée, des vomissements ou une diarrhée. Des médicaments pour la douleur et pour les autres symptômes lui seront administrés, le cas échéant, afin de garantir son confort pendant l'avortement.
  • D'autres doses de misoprostol (2 comprimés par dose) seront administrées par voie vaginale ou orale toutes les 3 heures, jusqu'à ce que l'avortement ait lieu. La plupart des avortements ont lieu dans les 6 à 8 heures qui suivent l'utilisation du misoprostol, mais certaines patientes doivent passer au moins une nuit à la clinique.

Avortement par intervention chirurgicale :

Aspiration manuelle

  • Cette procédure peut avoir lieu dans une salle d'opération ou dans une salle d'examen.
  • Un analgésique oral (généralement de l'ibuprofène) est administré et une anesthésie locale est obtenue par injection dans le col de l'utérus avant le début de la procédure. La patiente pourra également utiliser de l'Entonox (mélange gazeux) si elle le souhaite.
  • Le col de l'utérus est ensuite écarté doucement à l'aide de tiges métalliques fines appelées dilatateurs, puis l'utérus est vidé à l'aide d'une légère aspiration manuelle ou électrique.
  • La procédure dure généralement 10 à 15 minutes et le temps de récupération varie entre 30 et 45 minutes.
  • Il n'est pas nécessaire de passer la nuit à la clinique.

Aspiration

  • Cette procédure a lieu dans une salle d'opération.
  • Une anesthésie générale de courte durée est obtenue par injection dans une veine de la main ou du bras.
  • Le col de l'utérus est ensuite écarté doucement à l'aide de tiges métalliques fines appelées dilatateurs, puis l'évacuation est réalisée par légère aspiration manuelle ou électrique.
  • La procédure dure généralement 10 à 15 minutes et le temps de récupération varie entre 1 et 2 heures.
  • Les patientes n'ont pas besoin de passer la nuit à la clinique.

Dilatation et évacuation (D&E)

  • Le col de l'utérus est préparé avant la procédure de dilatation / évacuation. Il est attendri avec du misoprostol, puis doucement écarté à l'aide de dilatateurs.
  • Les patientes enceintes de 22 semaines ou plus devront subir une procédure supplémentaire la veille de leur opération. Le docteur insérera une seringue dans l'utérus et injectera un médicament pour arrêter le cœur du fœtus. Ceci peut être réalisé sous anesthésie locale ou sous légère anesthésie générale. Il est possible que la patiente puisse rentrer chez elle et revenir à la clinique le jour suivant pour que le fœtus soit retiré.
  • La procédure de dilatation et d'évacuation a lieu dans une salle d'opération sous légère anesthésie générale.
  • Le fœtus est retiré à l'aide de forceps et tous les tissus restants sont éliminés par aspiration.
  • Il n'est pas nécessaire de passer la nuit à la clinique. La plupart des patientes sont prêtes à quitter la clinique dans les 6 heures qui suivent leur arrivée.

Existe-t-il un risque ?

  • Les procédures d'avortement, notamment lors des premières semaines de grossesse, sont très sûres, mais aucune procédure clinique n'est complètement exempte de risque. Aucune association à long terme n'a été prouvée entre les avortements et les grossesses extra-utérines ou la stérilité.

Et les risques d'infection ?

  • Les infections font partie des risques les plus importants à la suite d'un avortement. Toutes nos patientes reçoivent un traitement antibiotique pour minimiser ce risque. Nous leur déconseillons également d'avoir des rapports sexuels pendant les deux semaines qui suivent l'avortement et nous leur conseillons d'utiliser des serviettes hygiéniques plutôt que des tampons. Il est normal qu'un certain saignement se prolonge pendant plusieurs jours après l'avortement.

Comment vais-je me sentir après mon avortement ?

  • Chaque patiente éprouve des sentiments différents et réagit différemment après un avortement. De nombreuses patientes trouvent qu'il est utile d'avoir quelqu'un à ses côtés après un avortement. Certaines patientes ont besoin de prendre un congé, tandis que d'autres se sentent capables de retourner au travail dès le lendemain. Ces deux types de réaction sont normaux.
  • Après le traitement, certaines patientes connaissent des changements hormonaux assez importants pendant que leur corps s'adapte. Ceci peut entraîner des sautes d'humeur et il est courant que les patientes se sentent un peu émotionnelles et irritables.
  • Après un avortement, certaines patientes ressentent une perte, même si elles pensent avoir pris la bonne décision. D'autres peuvent se sentir soulagées.

Aurai-je besoin de voir un psychologue ?

  • Chaque femme est différente et il n'existe pas de norme en ce qui concerne le temps nécessaire pour oublier un avortement. Bpas peut offrir un soutien psychologique post-avortement à tout moment après le traitement.